Comment devenir traducteur assermenté ?

Devenez incollable sur les modalités pour devenir traducteur assermenté.

Pourquoi certains traducteurs ont ils une assermentation ?

C’est plutôt simple. Un traducteur est assermenté par une cour d’appel : il est alors considéré comme un expert judiciaire. En effet, il assiste la justice dans son travail. En devenant traducteur assermenté, il s’engage à se rendre disponible pour des missions variées comme la traduction de documents officiels et, dans le cas d’un traducteur interprète, pour des missions d’interprétation, comme des gardes à vue ou des audiences par exemple.

Le traducteur assermenté est aussi présent dans le domaine privé, pour des entreprises ou des particuliers.

Il existe différentes manières de nommer un traducteur assermenté. On l’appelle parfois traducteur juré, certifié ou agréé… Ce qu’il faut retenir c’est qu’il s’agit d’un traducteur expert qui a prêté serment auprès d’une Cour d’Appel.

Comment devenir traducteur assermenté

Il n’existe pas d’études précises pour devenir traducteur assermenté. L’essentiel est d’avoir un diplôme, en traduction de préférence (voir les différents moyens pour devenir traducteur par ici) et un minimum d’expérience. Bien qu’il n’y ait aucune obligation légale, être un traducteur professionnel semble être un bon point de départ pour devenir traducteur assermenté.

Une fois que vous êtes installé en tant que traducteur, vous devez adresser votre candidature auprès du procureur de la République au Tribunal de Grande Instance. C’est du moins la procédure pour exercer en France. Votre dossier est ensuite rigoureusement étudié (une enquête de moralité est menée) et vous serez convoqué au commissariat pour répondre un entretien, ce qui complètera la procédure de candidature. Il n’est pas impossible que vous soyez aussi convoqué par le Tribunal de Grande Instance pour une entrevue. Si tout se passe correctement, votre dossier sera ensuite transmis à la Cour d’Appel de votre circonscription pour un examen final.

Si votre candidature est acceptée, vous serez alors convoqué par la Cour d’Appel pour prêter serment, et vous pourrez exercer comme traducteur assermenté pour une durée de 5 ans (renouvelables). Vous serez inscrit à la liste officielle des traducteurs assermentés de la Cour.

Le statut de traducteur assermenté reste très convoité, chaque année de nombreuses candidatures sont envoyées et peu sont acceptées. Si vous souhaitez tenter votre chance, ne misez pas tout sur l’assermentation et continuez à chercher des clients pour vos travaux “non-assermentés” !

Devenir traducteur assermenté avec Acolad

Si vous souhaitez devenir traducteur assermenté avec le groupe Acolad, c’est très simple ! Vous avez la possibilité de postuler sur cette page.

Ajoutez votre curriculum vitae et précisez bien que vous êtes assermenté (un justificatif est toujours le bienvenu).
Nous vous contacterons dans les plus brefs délais !